7 conseils pour survivre au télétravail avec des enfants

teletravail-enfants-chahut

Comment survivre au télétravail avec des enfants de 7-12 ans ? Parce qu’au début, vous pensez que tout est possible. Chacun est décidé à y mettre de la bonne volonté. Et puis la machine se grippe. Ce n’est rien. Votre enfant vient vous demander d’ouvrir son tube de colle, ou encore ne retrouve plus son livre préféré sur les dinosaures. Vous, le super-héros de la parentalité, vous savez. Sous peu, votre masque de patience va commencer à se fissurer. Cela fait trois fois que vous relisez la même phrase de votre mail. Votre souris s’est transformée en petite voiture, et… L’équipe En Cavale arrive à votre secours pour distiller quelques conseils bienveillants afin de concilier télétravail et famille.

1 — Expliquer les conditions particulières du télétravail

À partir de 7 ans, les enfants commencent à comprendre que vous ne pouvez pas être disponible pour eux à chaque seconde. Ils sont capables d’assimiler que vous ne répondez pas dans l’instant à leurs sollicitations de toute sorte. En période de télétravail avec des enfants, il est important de fixer quelques règles de base. Le fait de travailler à la maison ne veut pas dire que vous pouvez être dérangé à tout instant. Expliquez clairement les choses à votre enfant.

teletravail-enfants-blague

2 — Définir ensemble les règles de travail

En impliquant votre enfant dans cette mise en place d’un cadre de travail, vous rendez ce dernier plus concret pour lui. Vous vous mettez à sa hauteur. De plus, il aura davantage de mal à enfreindre des règles qu’il a contribué à établir. Sachez qu’un enfant verra les choses de sa fenêtre, donc il risque de vous proposer des idées fort originales, auxquelles vous n’auriez pas pensé. Mais cela va contribuer à préciser les conditions de non-interruption à son niveau. Et ce sera bénéfique pour vous.

3 — Délimiter son espace de travail

Vous ne pouvez pas travailler au milieu du salon, au cœur des foules de peluches, des embouteillages de petites voitures et des grattes-ciel de blocs de construction. Précisez à votre enfant que votre nouveau bureau se situe dans la cuisine par exemple. Choisissez de préférence une pièce qui a une porte, et qui vous permet de vous isoler du reste de la maison. Sinon, vous risquez d’être moins productif car interrompu toutes les cinq minutes. La porte marque la frontière. Cela va ralentir la fréquence des dérangements. Il ne doit la franchir que si l’une des raisons que vous avez définies ensemble s’applique. Pour qu’il comprenne bien cette limite, demandez-lui de vous fabriquer une pancarte « Ne pas déranger ».

teletravail-enfants-dessin-activite

4 — Prévoir des occupations en toute autonomie

Avant de vous lancer dans le télétravail avec des enfants, commencez par prévoir un programme d’activités à votre enfant. Cela peut vous sembler laborieux, mais cela évitera toute intervention du type « Maman, je ne sais pas quoi faire. ». Vous résisterez par la même occasion à la solution de facilité des écrans. Adaptez ces idées à l’âge de votre enfant :

  • des coloriages : imprimez-lui des illustrations du film que vous êtes allés voir au cinéma dernièrement, de son personnage préféré, etc. Pensez également aux pixels art. 
  • un jeu du type enquête En Cavale.
  • des défis : par exemple, construire un circuit de train avec certaines contraintes physiques à respecter. Ou encore, rédigez sur une feuille la trame d’une journée pour les Playmobils qu’il devra reproduire dans le moindre détail, etc. 
  • des plateaux Montessori : le net fourmille d’idées, alors n’hésitez pas à vous en servir.
  • des ateliers libres : préparez par exemple le matériel d’aquarelle combiné à des loose parts de tout type, en fonction de ce que vous trouvez (bouchon en liège, papier bulle, cartons, bouchons à vis, etc.). Ensuite, laissez opérer la magie.
  • un mini-monde : fournissez-lui un carton, et sortez toutes ses figurines. Ensuite, invitez-le à créer un univers en transformant le carton en ce qui lui passera par la tête. Les enfants sont créatifs et toujours preneurs de nouveauté. Ou alors c’est qu’ils ont faim.

5 — Planifier sa journée de télétravail avec des enfants

Déterminez l’importance de vos tâches. Organisez votre travail en fonction des moments d’autonomie de votre enfant. Laissez-le dormir plus longtemps, pour pouvoir programmer les tâches qui nécessitent une plus grande concentration de votre part. En commençant plus tôt, vous serez également disponible plus rapidement. Planifiez vos réunions ou vos appels lorsque vous savez que vous ne serez pas interrompu, par exemple pendant l’une des superbes activités que vous lui avez concocté, voire pendant les dessins animés.

teletravail-enfants-ecole-maison

6 — Instaurer une routine

Divisez votre journée et celle de votre bambin en plages horaires. Selon l’âge de votre enfant, n’excédez pas 2 heures sous peine d’interruptions impromptues. Fixez-lui un objectif — que ce soit une activité ou un travail pour l’école — comme pour vous. La diversité des occupations est le secret de votre réussite. Pensez à démarrer votre minuterie, en expliquant que tant qu’elle n’a pas sonné, personne ne doit vous déranger. Implémentez dans cette routine journalière, les temps de repas et les tâches ménagères. Votre enfant est en âge de prendre des responsabilités alors n’hésitez pas à l’impliquer, cela lui fera plaisir.

7 — Implémenter un temps libre en extérieur

Si cela vous est possible, ne négligez pas l’attrait du jardin. Les enfants ont besoin de se dépenser pour pouvoir se concentrer, comme une soupape de sécurité. Comme à l’école, n’oubliez pas les récréations, deux à trois fois dans la journée. Et n’hésitez pas à vous aérer vous aussi.

Par contre, il est important de maintenir un équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Lorsque votre journée de télétravail avec des enfants est terminée, ne laissez pas votre ordinateur allumé. Profitez de votre famille. Votre bambin a sûrement plein de choses à vous raconter, et des moments à partager en retard. Et avant tout, lâchez prise. Il n’est pas toujours évident de canaliser l’énergie d’un enfant. Alors il vaut mieux prendre 10 minutes pour l’aider à entrer dans une activité que de perdre 1 heure à le gronder parce qu’il vous a interrompu. Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à nous les partager. Et sinon, une surprise, cela peut toujours servir.

Écrit le 15 avril 2022 par L'équipe En Cavale

PARTAGER CET ARTICLE