d’Aventures et

d’écrans

En Cavale s’engage pour redonner aux familles le pouvoir de passer du temps déconnecté.

Image

Jamais sans nos portables

Les écrans occupent une place considérable de notre temps de loisir. Difficile de laisser de côté nos écrans, qu’on soit seul.e ou en famille. Passer un trajet en transports en commun sans smartphone ni tablette est devenu difficile, mais alors un weekend entier ?

La gestion de notre temps d’écran est devenu LE challenge de notre civilisation.

💡Un français touche en moyenne 2 800 fois par jour son téléphone !

La vie en acceléré

Nous sommes nombreux.se à déclarer “ne pas avoir le temps”, à vivre sans cesse dans l’urgence, et à avoir l’impression que les journées passent trop vite. C’est aussi votre cas ?

Pourtant, grâce aux évolutions technologiques, nous n’avons paradoxalement jamais eu autant de temps libre.

Mais il passe où ce temps ?

Ce temps qui file entre nos doigts, c’est celui de la connexion. Sans nous en rendre bien compte, nous lui laissons tous une place croissante sur notre capacité d’attention au réel.

Répondre aux messages sur les multiples canaux (messenger, whatsapp, etc.), cliquer sur la notif Pop’Up du site d’info, relever ses mails quand on est au resto, ouvrir insta automatiquement dès qu’on se retrouve seul plus de quelques secondes, en attendant le métro ou dans une salle d’attente.

Nos cerveaux sont saturés d’informations que l’on zappe, que l’on swipe, que l’on scrolle aussi inconsciemment qu’automatiquement, sans réfléchir.

Mis bout à bout, on a du mal à débrancher. Pire encore et parfois difficile de se l’avouer à soi-même : on est tous un peu accros. Cette addiction est insidieuse et réduit le temps que l’on passe de l’autre côté des écrans : celui passé dans la VRAIE VIE, celle dont vous êtes le héros bien réel, en chair et en os.

💡77% des adultes estiment passer trop de temps sur internet. 74% le pensent pour leurs enfants.

Bon… et nos enfants dans tout ça ?

En 2022, les enfants grandissent avec en moyenne 9 écrans par foyer. Les écrans sont membres à part entière de la famille.

Pourtant, les études scientifiques s’accumulent, montrant que l’utilisation excessive des écrans expose nos enfants à des effets durables sur leur santé physique et mentale :

  • troubles de la concentration,
  • manque de sommeil,
  • diminution du temps passé à interagir avec d’autres enfants,
  • voire surpoids,
  • dépression,
  • et on en a déjà parlé, addiction.

💡Les 7-10 ans passent quasiment 3 fois plus de temps en ligne (1h26 par jour) que ce qu’imaginent leurs parents (37min 😅).

Au-delà de l’impact sur la santé, les risques liés aux pratiques numériques des enfants sont aussi sociaux : dépendance aux réseaux sociaux, cyberharcèlement, et mise en contact avec des inconnus.

💡Le chiffre qui inquiète : les parents semblent globalement sous-estimer les risques d’exposition de leurs enfants (7-17 ans) à des contenus choquants : 31% vs 40%

Bien vivre avec les écrans est possible ! Le problème réside :

  1. dans un équilibre difficile à trouver, car nous avons tous du mal à estimer notre propre temps d’écran… et beaucoup de mal à estimer celui de nos enfants.

  2. dans le choix des contenus : le numérique offre de nombreux outils pour apprendre ou se divertir. Le tout est d’être informé et d’ apprendre à les utiliser.

💡Selon les parents, 9% des 7-10 ans se rendent sur les réseaux sociaux. Les enfants, eux, déclarent être 28 % à le faire !

Par où on commence ? Par nous, adultes !

On pense tous que nos enfants ou nos ados sont les premiers concernés par l’addiction et la surconsommation aux écrans. C’est FAUX.

Les adultes, puis les personnes âgées, sont les plus connectés et donc les plus accros. Pour notre défense, nous n’avons pas eu de modèle pour apprendre à équilibrer notre propre vie connectée.

Mais si on prend conscience des dérives engendrées, alors on peut s’appliquer une auto-discipline et éduquer nos enfants face à ces dangers.

💡42% des parents déclarent avoir du mal à limiter le temps d’usage des écrans de leurs enfants (+7 points vs 2019*).

Reprenons le pouvoir sur notre temps libre 💪

Le temps qu’on s’accorde à soi, à ses proches, aux autres. Le temps présent, sans perturbation, sans peur de rater quelque chose (le fameux FOMO). Notre temps de loisir, notre temps libre, qui a fini par ne plus être si libre que ça.

En Cavale veut révolutionner le monde du divertissement pour les enfants…

Des jeux déconnectés, il y en a des tas, et on est bien placées pour le savoir (on est nées à la fin des années 80).

Mais avant, à part les dessins animés du matin, il n’y avait pas de Switch, de Netflix, et de tablette avec Roblox.

On vous met au défi : essayez de faire décrocher un enfant des écrans en l’appâtant avec un puzzle, vous nous en direz des nouvelles 🙂

Depuis 2019, on se casse la tête pour créer des jeux interactifs MAIS sans écrans, pour que vos enfants se posent sincèrement la question de lâcher la console. Sans forcing, sans menace, sans punition. Juste parce qu’ils auront réellement envie de mener une enquête magique, de prendre part à un jeu tellement cool et si immersif qu’ils en oublieront leurs écrans et leurs manettes.

Et jusqu’à aujourd’hui, fin 2022 - toute l’équipe En Cavale s’engage auprès des parents qui s’interrogent, pour les aider dans la jungle des pratiques numériques. On a tous besoin de reprendre du temps, de vivre plus simplement, et plus sobrement, pour être heureux.

Et finalement, c’est ça notre raison d’être :

…faire des enfants d’aujourd’hui les adultes heureux et épanouis de demain !

Ils parlent de nous

logo tf1
Image
Image
Image
Image

En Cavale : n.prop.

Aventure Fantastique dont votre enfant est le héros. Par extension : Échappée merveilleuse, bulle d’évasion créée grâce à l’incroyable pouvoir de l’imagination
Synonyme : En mouvement, en action vers des univers extraordinaires.

Les fondatrices

Astrid co-frondatrice

 Astrid 

Margaux co-fondatrice

 Margaux 

Ils nous adorent

  • « Des boxes pour jouer avec eux.
    Très quali et très joli pour résoudre une énigme.
    Avec à l’intérieur une super enveloppe d’agent secret. »
    La maison des Maternelles

  • « C'est aussi le même principe qu'un abonnement, on peut choisir entre plusieurs mois, entre 7 et 12 ans. Je trouve ça super sympathique et en plus il y a une nouvelle enquête qui va sortir bientôt. On adore.»
    Isabelle d'IDTF1

  • « Donner les clés de l'aventure aux enfants et les rendre autonomes dans leur aventure, leurs hobbies afin d'occuper leur mercredi après midi. Un peu comme un escape game maison»
    Europe 1

  • « On va recevoir dans la boîte aux lettres, quelque chose de secret pour nous stimuler, nous donner envie de poursuivre l'aventure.»
    Valentin de TV Pitchoun

Ils nous font confiance

logo bpi france
logo em lyon makers lab
logo esc rennes
logo esc rennes
logo la french tech
Image
Image
Image
Image
Image