Pourquoi les enfants aiment la mythologie ?

Image

Que ce soit en classe, au cinéma ou dans les livres, vos enfants ne parlent que de héros, de monstres ou d’aventure ? Rassurez-vous, tout est normal, car la mythologie les fascine.

Mais pourquoi ces récits héroïques les séduisent-ils ? Pourquoi est-il également important d’évoquer la mythologie avec vos enfants, petits ou grands par ailleurs ?

On vous explique tout dès maintenant.

Qu’est-ce qu’un mythe ?

Pour comprendre cet attrait de la mythologie chez nos enfants, il est important de comprendre ce qu’elle signifie. Quelles sont les thématiques qui peuvent susciter cet engouement, voire cette fascination allant parfois jusqu’à dévorer des livres par saga ou se déguiser en public ?

Le mythe est un récit qui est issu de l’imagination des hommes.

Il met traditionnellement en scène des personnages ayant un caractère unique et surtout symbolique. Ce sont des êtres qui incarnent des valeurs fortes, des aspects de notre condition humaine ou encore des puissances qui vivent en chacun de nous.

Les mythes les plus connus sont ceux de la mythologie grecque et de la mythologie romaine, sans oublier ceux de la mythologie égyptienne.

Qu'est-ce qu'une mythologie ?

Mais toutes les cultures, de l’Occident jusqu’en Orient s’appuient sur des récits principalement oraux qui ont pour vocation de nous interroger sur des questions fondamentales : la vie, la mort, l’amour, le temps, les phénomènes naturels, l’origine du monde, etc.

Et comme par un heureux hasard, ce sont aussi les premières questions que votre enfant et votre adolescent vont se poser. Et qu’ils vont vous poser par la même occasion.

Servant de socle à notre culture et à notre vision du monde, ces mythologies servent à illustrer des travers de notre condition, mais aussi des qualités à mettre en avant.

La mythologie dans le quotidien des enfants

Pouvoir échanger sur les histoires évoquées dans les différents mythes, transmettre certaines valeurs, s’interroger ensemble sur la portée symbolique et sur ce qui fait écho chez l’enfant sont autant de raisons d’évoquer la mythologie avec eux.

Et vos enfants ont l’habitude désormais d’entendre parler de mythes, de monstres, de héros.

L’étude de la mythologie est notamment facilitée en classe avec les héros de la culture populaire comme cela est le cas avec les aventures de Percy Jackson qui reposent sur les mythes grecs. Il y a également les aventures d’Enée le Troyen (en bande dessinée) avec la fondation de la ville de Rome avec les jumeaux légendaires, Remus et Romulus.

Les éditions Nathan, comme tant d’autres, proposent de nombreux livres sur le sujet et dépoussièrent les figures antiques des héros comme Ulysse, Méduse, Achille, Hercule, Jason, Apollon ou Jupiter.

Et faut-il oublier Harry Potter ? Le célèbre sorcier aux lunettes rondes et à la cicatrice en forme d’éclair sur le front a permis de donner un second souffle aux langues anciennes au collège en faisant notamment la promotion du latin avec toutes les formules magiques du monde des sorciers. Expelliarmus !

Harry Potter dans tous ses états.

Et cette fascination de la mythologie, notamment pour les héros antiques, est loin d’être ambiguë.

En effet, si l’Antiquité fait rêver votre enfant, c’est aussi parce que le monde d’alors est loin d’être « politiquement correct ».

Entre guerres, assassinats, meurtres par jalousie, trahisons, impérialisme et volonté de pouvoir, tous les ingrédients sont réunis pour concocter une sorte de défouloir. On pense notamment aux séries Rome et Spartacus qui ne sont pas recommandées pour les enfants ni les jeunes adolescents.

Pourquoi faire aimer la mythologie aux enfants ?

Pour mieux comprendre le monde

L’une des fonctions des mythes est d’aider l’homme à mieux comprendre le monde dans lequel il évolue.

Et même si les femmes et les hommes de l’époque antique ne croyaient pas tous à ces histoires, leur interprétation permettait de mieux apprivoiser les phénomènes naturels ou de mieux comprendre les attitudes des uns et des autres.

Ainsi, quand l’orage grondait, c’était inévitablement Zeus et sa colère qui se manifestaient.

De plus, les mythes, rappelons-le, aident vos enfants à traiter de valeurs universelles et intemporelles, ce qui va les aider à traverser les épreuves de la vie, mais aussi d’apprécier ses bonheurs.

Pour les aider à grandir

Si vos enfants sont attirés par la mythologie, voici un bon moyen de les accompagner dans leur développement. Les mythes représentent cette base solide à partir de laquelle l’enfant peut s’appuyer pour grandir.

Répertoire d’histoires à la fois réconfortantes et édifiantes – entre les héros qui font force de leur pouvoir, de leur ruse, de leur intelligence, du courage, etc. – les mythologies reposent sur des valeurs comme l’amour, l’amitié, la fidélité, le courage, la compassion, la générosité… autant de notions qui peuvent y voir là comme une boite à outils pour développer leurs capacités émotionnelles, et imaginatives.

Pour comprendre l’art

Avec une bonne connaissance de la mythologie, votre enfant va apprécier le beau qui se trouve autour de lui.

En effet, l’art regorge de références culturelles à l’époque Antique. Et quelle satisfaction pour l’enfant (et pour vous comme parent) de trouver les attributs de héros comme Hercule avec sa peau de lion et sa massue, ou d’Hermès avec ses sandales ailées ou encore d’Athéna et sa chouette !

La mythologie et les enfants aujourd'hui.

La mythologie dans la vie des enfants d’aujourd’hui

Les références à la mythologie sont omniprésentes dans notre quotidien et dans celui des enfants.

Entre les missions spatiales Apollo, les sacs de luxe Hermès, les hôtels Mercure ou encore la fusée Ariane, sans oublier la référence directe de Star Wars à l’épopée de l’Iliade et l’Odyssée d’Ulysse, il est très facile de trouver des exemples de la survivance de ces mythologies dans notre vie de tous les jours.

Si votre enfant aime baigner dans cet univers antique, s’il peut en capter le sens et les significations, alors il saura indéniablement décrypter notre culture populaire, la publicité et l’art qui en usent et en abusent parfois.

Et vous, votre enfant, à quel héros ou héroïne aime-t-il/elle se comparer ?

Écrit le 11 avril 2022 par L'équipe En Cavale

PARTAGER CET ARTICLE