Le Slow Travel avec des Enfants | 5 Conseils

camping sauvage au bord de l'eau
04/11/2022 par l'équipe En Cavale

Tout va très vite. Même en vacances, il faut avoir tout visité en un temps record. Pourtant, n’est-ce pas un moment pour se détendre en famille ? Observez les petits. Ce sont les rois de la pleine conscience. Ils savent profiter complètement de chaque instant. À la maison, c’est plus facile d’instaurer ces moments de lenteur. Mais en voyage, si vous souhaitez pratiquer le slow travel avec des enfants, il y a quelques règles à respecter au préalable. Vous allez voir, c’est très simple. L’équipe En Cavale vous partage ses réflexions sur le sujet. 

1 — Prendre le temps

Pour voyager lentement, il est nécessaire de prendre votre temps : contemplez les paysages, admirez les villes traversées, etc. C’est une démarche plus humaine de découvrir le monde, peu importe que cela soit à 5 minutes de chez vous ou dans un autre hémisphère. 

Le slow tourism ou slow travel avec des enfants implique de quitter votre mode de vie habituel, conditionné par le précepte du métro-boulot-dodo. Le but ne consiste pas à tout voir dans un délai imparti. Lors d’un périple en famille, il est presque impossible de courir, d’autant plus si le trajet est long. Les plus jeunes, fatigués, deviennent insupportables et les parents en payent le prix. 

Le mouvement slow a une connotation écologique forte. Appliqué au voyage, en plus du concept de lenteur, il implique également une notion de proximité, ou du moins d’économies. Le mode de transport fait partie de l’escapade. Privilégiez donc les moyens de déplacement autres que l’avion. Ainsi, partir en train est déjà une expérience en soi. Vous regardez le paysage défiler, profitez de votre famille, etc. De même, évitez les lieux trop touristiques et les endroits à la mode. Choisissez de faire un séjour plus proche de la nature, propice à la déconnexion.

Les parents d’enfants espions ont également lu : « Top 10 des randonnées kid friendly en France »

2 — Choisir sans renoncer

Le voyage tout en lenteur exige de ralentir. Fini les marches commando de 5 heures, terminer les trajets de nuit pour arriver plus vite à destination, etc. Certains vous diront qu’ils ne veulent pas choisir, car « Choisir, c’est renoncer ». Mais en fait, ne pas choisir, c’est finalement ne rien faire. Ce n’est pas parce que vous allez dans ce parc d’attractions que vous ne vous rendrez pas chez son concurrent plus tard.

Pour oublier le stress de votre vie quotidienne, restez au minimum une semaine dans votre lieu de villégiature. Vous pourrez ainsi rayonner tout autour de votre hébergement, et profiter des spots et des visites. Le slow travel avec des enfants nécessite de faire des choix. C’est une destination plus réfléchie, plus ancrée dans le moment. Donc, précisez vos exigences touristiques avant de louer quelque chose. Accepter de faire l’impasse sur certaines activités va vous permettre d’en privilégier d’autres. Cela vous donnera une bonne excuse pour revenir.

faire slow travel avec des enfants en allumant un feu de bois
Famille nomade profitant du moment présent.

3 — Profiter de l’instant en slow travel avec des enfants

Vouloir tout visiter dans les délais impartis est l’opposé du voyage tout en lenteur. Prendre le temps de découvrir le pays va vous permettre de vivre en voyageant. Ce n’est pas forcément un tour du monde, mais cela ne vous empêche absolument pas d’apprécier vos vacances là-bas.

Imprégnez-vous des lieux, flânez, explorez ce micro-univers autour de votre location. Avec des enfants, c’est assez facile. Il vous suffit de vivre à leur rythme et de vous laisser porter. Ne planifiez pas de multiples visites. Ne fixez pas de délai. Faites des pauses farniente. Gardez des plages horaires vides où rien n’est prévu.

Une fois installés sur place, vous êtes impatients de tout découvrir, mais souvent vous ne profitez de rien. En privilégiant seulement certaines activités, vous allez les vivre plus intensément et tout le monde sera plus zen. Pratiquer le slow travel est une façon plus durable de coexister avec votre nouvel environnement. Donc acceptez le fait que vous ne verrez pas tout en une semaine.

slow travel avec des enfants sur un chemin en bord de mer
Faire du slow travel avec des enfants, c’est se promener au gré de vos envies du moment.

4 — Se perdre un peu

Le slow travel représente le contrepied total de la vie moderne. Il impose de ralentir le rythme. Un voyage tout en lenteur demande de lâcher prise sur les obligations. Appréciez le moment présent, car vous ne le vivrez qu’une seule fois. Regardez vos enfants courir dans les vagues, etc. Observez ce qui se déroule autour de vous.

En partant en vacances avec votre famille, votre objectif consiste à passer du temps ensemble. Alors, rapprochez-vous de la nature et déconnectez. En plus d’alléger votre budget, cela vous permet de profiter des choses essentielles de la vie. Le vélo ou la marche par exemple sont tout à fait dans l’état d’esprit du slow travel avec des enfants.

Chaque soir, choisissez une activité simple pour vivre des moments de qualité avec vos proches. Puis cédez à l’improvisation, aux événements, à l’ambiance, etc. Baladez-vous sans but précis dans le quartier. Laissez vos pieds vous guider. Suivez vos enfants qui s’arrêteront dès que quelque chose les interpellera. Ainsi, vous vous souviendrez plus longtemps de ce petit marché typique découvert au coin d’une place, que de cette cathédrale bondée de touristes.

Les parents d’enfants espions ont également lu : « Une sélection de 9 livres sur les trains »

5 — Rencontrer des gens

Le voyage tout en lenteur va vous permettre de vous immerger davantage dans cette culture que vous êtes venus découvrir.

En prenant le temps, vous allez ancrer de nouvelles habitudes dans votre quotidien, flâner tous les matins dans ce petit marché pittoresque, vous arrêter autour de la fontaine, etc. Les habitants ne vont plus vous considérer comme des touristes. Les rencontres sont plus faciles. Posez-vous au café du coin et laissez la vie s’écouler. Emmenez votre famille jouer dans ce magnifique parc arboré et créez du lien. Les enfants sont un bon très moyen de lier connaissance.

Un vecteur encore plus efficace de rencontre est de loger chez l’habitant. C’est très convivial. Chacun fait des efforts pour communiquer et vivre des expériences uniques. Souvent, vos hôtes vous conseilleront des paysages ou des activités connues seulement des personnes du coin.

Le slow travel avec des enfants permet de découvrir un lieu en pleine conscience. Il s’agit de déconnecter totalement et de passer davantage de temps à être plutôt qu’à faire. Loin des circuits touristiques, profitez de ces heures qui d’habitude vous filent entre les doigts pour partager des moments de qualité en famille. Et peut-être que commencer par un voyage en train vous donnera envie de prolonger l’aventure lors de vos prochaines vacances.