Comment expliquer aux enfants les dangers des écrans ?

Image
02/02/2022 par l'équipe En Cavale

Quand les enfants sont exposés trop jeunes aux écrans, cela a inévitablement des conséquences sur leur développement cognitif, mais aussi sur leur santé générale. C’est pourquoi il est recommandé de leur limiter cet accès et de doser cette exposition de manière intelligente.

Nous vous expliquons comment expliquer à vos enfants les dangers des écrans. Voici quelques recommandations en fonction en leur âge.

Les risques de l’écran pour vos enfants

Quel que soit l’âge de votre enfant, les conséquences d’une exposition continue devant les écrans sont multiples et à différents niveaux.

Sur le développement du cerveau et l’apprentissage des facultés basiques

Un enfant surexposé devant un écran a plus de risques de souffrir d’un retard de langage par rapport à d’autres.

La passivité qui apparaît devant un écran n’encourage pas le développement du vocabulaire ni les échanges d’idées.

Et les conséquences s’avèrent rapidement visibles : intérêt moindre à l’écoute, habileté moindre sur le plan mathématique, une petite autonomie et une résistance à l’effort moindre.

Et cela n’est pas sans compter sur des difficultés en termes d’intégration sociale.

Sur les capacités de concentration et d’attention

Même si votre enfant se trouve dans une pièce avec la télévision allumée et qu’il ne la regarde pas directement, sa faculté à se focaliser sur un sujet sera réduite.

Perte de concentration et de motivation pour les enfants.

Sur le bien-être et l’équilibre de l’enfant

Un enfant qui passe beaucoup de temps devant écran est susceptible d’être moins heureux et de développer un stress, voire une anxiété.

Ainsi, on estime qu’une consommation supérieure à 4 heures/jour entraine des problèmes émotionnels ainsi qu’une mauvaise estime de soi.

Ce temps devant écran empiète sur d’autres activités qui pourraient être d’ordre culturel, manuel ou sportif et qui s’avèrent essentielles pour apprendre et développer certaines valeurs (parage, respect de soi et des autres, etc.)

Sur l’attitude, le comportement

Un enfant qui passe un grand nombre d’heures devant un écran est susceptible de se montrer plus agressif. Il est plus compulsif, car il ne s’est pas (ou plus) ce que sont l’attente, la patience, l’effort.

L’habitude de consommer du contenu visuel sur écran, avec cette notion d’immédiateté et spontanéité, lui ôte ce besoin essentiel qu’est la patience pour apprendre enfin à apprécier ce qu’il a.

Sur sa santé

Enfin, l’exposition d’un écran répétée et quotidienne favorise une tendance au grignotage, entrainant dans certains as une prise de poids.

De récentes études, à l’Université de Saragosse et de Sao Paulo, démontrent qu’une exposition de plus de 2 heures/jours entraine un risque d’hypertension accru de 30 % chez l’enfant de moins de 10 ans.

Et que dire des troubles du sommeil qui s’en trouve perturbé ?

Les dangers des écrans pour les enfants et conséquences sur leur santé.

Quelles recommandations pour les enfants surexposés aux écrans

Inutile de brosser un tableau noir de tous les risques, car il est toujours temps de corriger le tir.

La règle de 3-6-9-12

Idée née de l’esprit de Serge Tisseron (psychiatre, docteur en psychologie) en 2008, cette règle des « 3-6-9-12 » serait un bon indicateur pour écarter votre enfant de l’écran. Elle propose des repères simples pour que l’écran s’invite dans la vie de nos bambins de manière plus responsable, plus naturelle.

Voici, en résumé, ce qu’édictent ces conseils de Serge Tisseron :

  • Pas de télévision ni aucun écran avant l’âge de 3 ans : privilégiez les jeux traditionnels ainsi que les livres. Et n’oubliez pas de laisser votre enfant s’ennuyer pour qu’il développe son imaginaire.
  • Pas de console de jeux avant l’âge de 6 ans : les règles doivent être fixées à l’avance sur le temps consacré à la console ou à la tablette. De plus, la tablette, comme la console, l’ordinateur ou la télévision doivent toujours être regardés dans le salon ou une pièce commune et jamais seul dans sa chambre.
  • Pas d’Internet avant 9 ans : là aussi, le temps d’écran sur Internet doit être limité et réglementé en amont. La consommation se fait elle aussi dans une pièce commune et non dans la chambre seul. Les parents doivent paramétrer les contrôles parentaux. Et surtout, n’hésitez pas à parler à votre enfant du droit à l’image en lui répétant 3 idées : 1/tout ce qui est publié sur Internet peut tomber dans le domaine public. 2/Rien ne disparaît sur Internet. 3/Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur Internet.
  • Pas de réseaux sociaux avant 12 ans : choisissez, avec votre enfant l’âge à partir duquel il va avoir son 1er téléphone. Expliquez-lui pour quelles raisons il peut en avoir besoin (et pourquoi cela n’est pas toujours indispensable à son âge).

Conseils pour limiter le temps d’écran

  • Dialoguer avec son enfant sur leurs découvertes avec les écrans, les accompagner dans leur choix de programmes et de jeux. Ne pas laisser un enfant seul devant un écran, quel qu’il soit.
  • Utiliser l’écran pour développer sa créativité : apprendre à dessiner, à faire de l’origami, etc.
  • Montrer l’exemple en s’autodisciplinant : ne pas regarder son téléphone pendant les heures de repas (ne pas mettre le téléphone dans la cuisine au moment de manger par exemple), lire en famille, jouer en famille, s’imposer des temps de déconnexion familiale.
Eviter les dangers des écrans pour les enfants en dialoguant avec eux.

La consommation des écrans devient quelque chose de véritablement difficile pour certains parents. En prendre déjà conscience est un premier pas pour soi comme pour les enfants.

Et n’oubliez pas une chose : les enfants imitent leurs parents, car vous êtes leurs premiers repères.

Et vous, quelles sont les solutions pour réduire le temps des écrans pour vos enfants ?