Tableau recap’ du temps d’écran recommandé par âge

Image
28/02/2022 par l'équipe En Cavale

Entre les jeux vidéo, la réalité virtuelle, Internet et la télévision, l’écran s’avère omniprésent dans la vie de nos enfants. Quand on dépasse un certain temps d’utilisation, cela peut devenir problématique au niveau cognitif.

C’est pourquoi il importe de poser des règles basiques claires dès le plus jeune âge. Ceci a pour but d’accompagner votre enfant et votre ado à mieux appréhender ces différents outils. Voici notamment un tableau temps d’écran par âge.

Identifier le degré d’addiction de votre enfant

Observer le comportement de votre enfant devant l’écran

Avant d’établir un tableau récapitulatif du temps d’écran par âge de l’enfant, il est essentiel de savoir à quel point votre progéniture se retrouve accro aux écrans.

Est-ce qu’il vous réclame souvent votre téléphone pour jouer, aller sur les réseaux sociaux ou regarder Youtube ?

Est-ce qu’il ou elle allume sa tablette dès qu’il rentre de cours ?

Même si cela peut mettre la puce à l’oreille, cela ne signifie pas pour autant qu’il est dépendant de l’écran. Et cela n’indique surtout pas qu’il ne pourra plus jamais s’en passer.

La première chose à faire est de vous rendre compte de sa consommation régulière. Est-elle abusive ou cela relève-t-il davantage d’une dépendance ?

Quelle est l'attitude de votre enfant devant un écran ?

Ensuite, il est essentiel de fixer des règles concernant le temps passé devant un écran. Déterminez avec lui ou elle le nombre d’heures à passer devant son ordinateur, la tablette, sa console ou encore le téléphone.

Il n’existe pas de « juste temps » d’exposition des enfants face aux écrans. Cependant, comme pour beaucoup de choses, cela relève d’une certaine éducation et d’une surveillance de la part des parents.

Savoir pourquoi on fait de l’écran est très important, autant pour l’enfant que pour le parent qui pourrait y voir là une occasion d’« être tranquille » pendant un laps de temps.

Des critères à prendre en compte

Vous devez prendre en compte plusieurs paramètres pour déterminer ce temps d’exposition comme :

  • Le nombre d’équipement et d’appareils ;
  • L’âge de l’enfant : un enfant de 4 ans ne reçoit pas les images et leurs contenus comme un adolescent de 12 ans puisque son cerveau n’a pas la même maturité ;
  • Son caractère ;
  • Son temps scolaire ;
  • Le temps consacré aux activités extrascolaires : activités culturelles, sport, loisirs divers.

En règle générale, si le temps d’exposition devant un écran représente plus de 3 heures par jour, la consommation peut être considérée comme excessive, et éventuellement inquiétante selon le profil.

Cela s’avère d’autant plus vrai si votre enfant ou votre ado commence à se refermer sur lui-même, à négliger ses amis et à moins échanger avec sa famille.

Critères pour définir le temps devant les écrans.

On parle d’addiction aux écrans quand cette activité représente le principal voire le seul centre d’intérêt de l’enfant, au détriment d’autres comme le sport, les amis, les devoirs scolaires.

Un dernier indice à identifier : si votre enfant ou adolescent s’avère incapable d’éteindre son appareil (tablette ou téléphone notamment) quand vous lui demandez de le faire, ou s’il ne peut se déconnecter plusieurs jours d’affilée, il est alors important de prendre les choses en main et d’en parler avec lui pour définir des limites.

Sachez enfin que la capacité d’attention d’un enfant varie selon son âge :

  • 20 minutes pour un enfant entre 3 et 6 ans ;
  • 30 minutes pour un enfant entre 6 et 8 ans ;
  • 1 h pour un enfant après 10 ans.

Tableau récapitulatif du temps d’écran par âge

Voici un tableau qui recense les préconisations des pédiatres et autres experts en matière de temps d’exposition devant un écran.

Tableau du temps d'écran par âge.

On l’appelle généralement la règle des « 3-6-9-12 ».

Âge de l’enfantPréconisationExplicationRecommandations
Avant 3 ansPas d’écranL’enfant doit d’abord mettre en place ses repères spatiaux et temporels et cela se fait par le biais de jeux sans écrans et d’histoires à raconter.
De plus, les ondes électromagnétiques émises par les écrans altèrent le développement de la mémoire, de l’attention et de la coordination selon l’AFPA (Association française de Pédiatrie Ambulatoire).
Une tablette peut être visionnée exceptionnellement à partir de 2 ans ½ en présence d’un parent et avec l’objectif de jouer ensemble.
Avant 6 ansPas de console avant que l’enfant sache lire.À cet âge, l’enfant apprend à développer son imaginaire grâce à des activités manuelles et créatives, notamment avec des jeux sans écrans.Pas de télévision ni d’ordinateur dans sa chambre.
Fixez des temps d’écran limités.
Respectez les âges indiqués sur les programmes.
L’ordinateur, la console de salon ou le téléphone peut être un support de jeu en famille ou d’apprentissage accompagné.
Avant 9 ansPas d’Internet seul ou accompagné avec un adulte jusqu’à l’entrée du collège.L’accompagnement sert à éviter les dangers d’Internet et sert aussi à assimiler des règles essentielles : droit à l’image, différence entre espace public et espace intime/personnel, e-réputation, fausses informations, etc.Posez des limites :
. Installer les écrans dans une pièce commune (salon) ;
. Établir des règles sur les temps d’écran ;
. Paramétrez la console de jeu ;
. Définissez un code parental.
À partir de 12 ansInternet seul avec prudence . Définir des règles d’utilisation et des horaires de navigation ;Installez un contrôle parental ;
. Coupez le wifi la nuit ;
. Discutez avec votre enfant à propos du téléchargement, des plagiats, des dangers comme la pornographie ou le cyber harcèlement ;
. Pas d’inscription sur les réseaux sociaux avant 13 ans.

Conseils pour gérer le temps d’exposition aux écrans

Voici quelques conseils à applique, en plus du tableau de temps d’écran par âge, pour responsabiliser votre enfant et lui faire comprendre qu’il existe autre chose d’aussi intéressant et enrichissant qu’un moment devant son écran :

  • Choisissez la qualité au lieu de la quantité : il est toujours préférable de choisir une limite temporelle qualitative. Par exemple, si votre enfant aime regarder uniquement une série de 35 minutes, la limite de 30 minutes se ne s’applique pas.
  • Proscrire les écrans à certains moments de la journée : le matin avant l’école/collège, le soir avant de s’endormir, pendant les repas.
  • Proposer d’autres activités en fonction des goûts de l’enfant : activités manuelles, créatives, sportives, jeux de société ou jeux à faire en autonomie comme les jeux d’enquête avec En Cavale.
  • Montrer l’exemple : l’enfant imite ses parents alors il importe que le parent n’allume pas son téléphone pendant son temps libre devant son enfant. Ne regardez pas la télévision pendant les repas, mais profitez-en pour discuter sur la journée de chacun.
  • Discutez et partagez sur les moments passés sur écran.
Passer du temps en famille pour échapper aux écrans.

Les écrans ne sont pas des ennemis nocifs pour les enfants à partir du moment où l’on cherche à s’intéresser à ce qu’ils en font. Il est essentiel d’échanger avec eux sur le contenu et l’utilisation qui en est faite.