Cahiers de Vacances du CP au CM2 : Conseils Alternatifs

Image
02/05/2022 par l'équipe En Cavale

Bientôt le soleil, la plage et le farniente. Pourtant, à côté de la crème solaire, les cahiers de vacances du CP au CM2 fleurissent sur les étals. L’enfant doit y compléter des exercices reprenant le programme scolaire de l’année écoulée. Beaucoup de parents se rassurent en poussant leur bambin — revenu à l’état sauvage — à remplir les pages de ces soi-disant livres de jeux. Mais qu’arriverait-il cette année, si vous décidiez de vous en passer ? L’équipe En Cavale fait la part des choses et vous propose des solutions alternatives… Ou pas.

Les autres façons d’apprendre et de découvrir

Une saison pour souffler

L’été est fait pour se reposer. Cette période permet aux enfants de grandir autrement. Ils décrochent du rythme scolaire et retrouvent leur liberté. Ce n’est pas bon pour eux d’être occupé en permanence. Ils ont besoin de jouer et de s’ennuyer aussi. Si votre bambin n’accroche pas au concept du cahier de vacances, ce n’est pas grave. Il existe d’autres moyens de stimuler son cerveau qu’en restant assis à une table devant une feuille et un crayon. Faites preuve d’imagination. Observez-le pour voir ce qui l’attire, et prolonger l’expérience quand c’est possible.

Un apprentissage plus libre

Voici quelques idées d’occupations pour stimuler l’esprit de votre enfant :

  • lire pour le plaisir grâce à un roman qu’il aura choisi parce qu’il lui plaît,
  • faire la liste des activités proches de chez vous,
  • proposer des excursions culturelles,
  • jouer à un jeu de société ou de cartes,
  • courir, sauter et faire du sport,
  • s’épanouir dans des occupations créatives,
  • écrire des cartes postales,
  • tenir un journal de vacances,
  • voyager en colonie ou en stage (linguistique ou pas),
  • partir chez Papi-Mamie et changer de milieu aide votre enfant à grandir,
  • découvrir un nouveau sujet autrement, comme la mythologie grecque à travers un Livre d’Aventures,
  • etc.

Les contraintes des cahiers de vacances du CP au CM2

Deux mois sans réviser, cela peut effrayer certains parents. Les cahiers de vacances sont rassurants. De plus, ils peuvent se faire une idée plus précise du niveau scolaire de leur progéniture.

Une pression inutile

Beaucoup d’élèves considèrent le cahier de vacances comme une contrainte voire une punition. Effectivement, ils attendent cette période estivale avec impatience et voilà qu’ils doivent encore étudier. Or, s’ils considèrent cette occupation comme une corvée, il est totalement contre productif de les forcer à travailler.

Une source de stress

Vous devez prendre conscience que ce recueil d’exercices peut devenir une source de stress et de dissension pour votre famille. Surtout si vous inondez votre petit élève de trop d’exigences. Les souvenirs tendus de l’école à la maison remontent peut-être péniblement dans votre esprit. Cependant, le parent doit jouer son rôle et faire preuve de patience durant ce temps de travail imposé. Cela peut entraîner des conflits. Avec ou sans cahier de vacances, évitez de lui transmettre votre stress et restez serein.

Une trop grande autonomie

Au début, votre bambin est motivé par l’attrait de la nouveauté, mais le cahier de vacances risque d’être vite abandonné au fond de la valise ou tout du moins resté inachevé. Sachez que remplir ce cahier demande à votre enfant une grande dose d’autonomie. Le bon élève n’aura pas trop de difficultés, mais vous devrez être totalement disponible et à son écoute pendant les devoirs.

Une exigence excessive

Le cahier de vacances n’est pas non plus une solution miracle pour lutter contre le retard scolaire. Il n’est pas là pour refaire tout le programme de l’année en deux mois. Ne forcez pas la progression de votre petit élève, quel que soit son niveau.

Les conseils pour une bonne utilisation des cahiers de vacances du CP au CM2

Pensés par des pédagogues selon le programme scolaire, les cahiers de vacances permettent à l’enfant de s’entraîner en s’amusant. L’élève se remet tranquillement dans le rythme en vue de la rentrée. C’est une manière différente et moins stressante d’étudier hors du cadre de l’école.

Un choix réfléchi

Si malgré tout vous avez envie de tenter l’aventure du cahier de vacances, voici quelques conseils pour vous guider :

  • Choisissez un cahier en fonction du niveau de votre enfant pour ne pas le mettre en échec avec un ouvrage aux exigences trop élevées. 
  • Tenez compte de ses faiblesses. Parfois, en choisir un plus facile permet de revoir des notions connues, mais pas forcément acquises. 
  • Sélectionnez le cahier d’une maison d’édition spécialisée. 
  • Évitez les achats d’occasion pour avoir un programme adapté.
  • Achetez un cahier qui répond aux besoins de l’élève. Certains sont très généraux, tandis que d’autres sont axés sur certaines matières. 
  • Vérifiez la variété des exercices et la présentation des corrections. 
  • Faites une première sélection puis demandez à votre enfant de faire le choix final. Ainsi, il prendra plus de plaisir à le remplir.

Une bonne utilisation

Voici quelques suggestions pour faire de ce moment un succès :

  • loin de la contrainte, rendez ce temps d’étude ludique,
  • établissez une routine pour faciliter le travail, 
  • déterminez avec lui l’horaire adéquat, cela évitera d’empiéter d’autres activités,
  • limitez ce temps de concentration à une heure maximum,
  • ne commencez le cahier qu’au mois d’août pour que votre enfant puisse vraiment lâcher prise en juillet,
  • restez souple et ne soyez pas trop exigeant en le forçant à terminer son cahier par exemple,
  • compartimentez le temps de travail, car emporter le cahier de vacances à la plage est contre productif,
  • laissez votre enfant choisir les exercices qu’il veut faire, mais soyez présent pour lui en cas de besoin en lui montrant votre soutien.
cahiers-vacances-vacances

Ce qu’il faut retenir

L’été est une saison pour déconnecter. Le temps libre doit rester majoritaire. Si vous décidez d’investir dans des cahiers de vacances du CP au CM2, ne forcez pas votre enfant à le remplir sous peine de le dégoûter. Instaurez un rythme de travail ludique et sans pression grâce à une routine. Soyez présent pour lui. Mais surtout, les vacances sont un moment propice pour apprendre et découvrir autrement, alors n’hésitez pas à lui proposer d’autres formes d’occupations. Pour les prochaines vacances, les Éditions En Cavale préparent un nouveau cahier de vacances totalement innovant entre activités et enquête. Peut-être une idée originale pour votre enfant ?