Les 12 divinités principales de l’Olympe et leurs fonctions

Image
11/05/2022 par l'équipe En Cavale

Si le mont Olympe est une des montagnes les plus hautes de toute la Grèce avec ses 3000 m d’altitude environ, c’est aussi le lieu où demeurent les dieux et déesses grecques : ces divinités de l’Olympe.

Ces divinités sont invoquées autant pour comprendre la vie comme la mort, pour s’entourer de toute la bienveillance pour son commerce ou dans une relation amoureuse ou pour finir vainqueur au terme d’une bataille.

Mais qui sont les 12 dieux grecs importants de l’Olympe ? Quel est le rôle de chacun ? Si vos Enfants Espions le découvriront en détails dans le Livre d’Aventures – Opération Olympia, on vous dit tout immédiatement dans l’article qui suit.

1.      Zeus : chef de tous les dieux grecs

Extrait du Livre d’Aventures à la page de Zeus

Zeus est incontestablement le représentant de tous les dieux grecs, le premier des divinités de l’Olympe que l’on peut généralement citer.

Roi de l’Olympe, il est l’enfant des Titans Rhéa et Chronos.

C’est aussi le frère de Poséidon, de Hadès, de Déméter, d’Hestia et… d’Héra, qui est devenue sa femme par la suite.

Zeus est connu pour être l’un des 3 grands maitres de l’univers avec ses frères Hadès et Poséidon. Chacun règne sur une sphère du monde : Poséidon sur la terre et le ciel, Poséidon sur les mers et océans et Hadès sur les mondes souterrains ou les Enfers.

Zeus est « l’enfant qui a survécu » — pas le petit sorcier à lunettes auquel vous pensez ! – au terrible appétit de son père Chronos qui dévora tous ses enfants sauf lui. Il fut dès lors élevé dans le plus grand des secrets jusqu’au jour où il se confronta à son père et, à l’aide d’une ruse, il fit vomir son père qui recracha ses frères et sœurs.

Zeus s’est ensuite battu contre les Titans avec l’aide des Cyclopes et de ses frères et sœurs.

Il devint alors le chef de l’Olympe.

Les attributs de Zeus sont : la foudre ou l’éclair, un chêne, un aigle, un trône, un taureau.

Il représente le ciel, le tonnerre, les éclairs.

Marié à Héra, il ne brille pas par sa fidélité. Il a beaucoup d’enfants illégitimes dont Athéna, Apollon, Arès, Artémis, Héraclès, Dionysos, Hermès et Perséphone.

2.      Héra : femme de Zeus et déesse du mariage

Fille de Chronos et Rhéa les Titans, libéré par Zeus son frère de l’estomac de son père Chronos, Héra est devenue la déesse grecque du mariage, mais aussi de la vie de famille.

Femme de Zeus et mère d’Héphaïstos, Héra est généralement représentée sous les traits d’une épouse blanche qui se venge des tromperies multiples de son mari sur les maitresses de ce dernier, mais aussi sur leurs enfants illégitimes.

Les attributs d’Héra sont le paon, le sceptre, la couronne ou encore une génisse.

3.      Aphrodite : déesse de l’amour

Déesse de l’amour, de la séduction, du plaisir et de la fertilité, Aphrodite est née du sexe d’Ouranos, lequel a été émasculé par son fils Chronos. Le sexe serait tombé dans la mer du côté de Chypre et aurait provoqué une écume blanche qui se dit « aphros » en grec.

Elle fut élevée par les Heures qui sont des déesses des saisons.

Épouse d’Héphaïstos, ses attributs sont le coquillage — dont on connait une représentation par le peintre italien Botticelli « La Naissance de Vénus » — ou encore le miroir, la rose, la pomme et le myrte.

Les animaux associés sont la colombe, le lièvre, le cygne et la tourterelle.

4.      Athéna : déesse de la guerre stratégique

Fille de Zeus et de Métis, Athéna vit le jour d’une étrange manière.

Zeus ayant appris que sa fille souhaiterait le détrôner un jour, il dévora Métis enceinte. Mais eut une indigestion et un terrible mal de tête. Héphaïstos lui fendit le crâne et Athéna en jaillit en poussant un cri de guerre.

Contrairement à Arès qui est le dieu de la guerre barbare et sauvage, Athéna est la déesse de la guère stratégique.

C’est aussi la déesse des arts, de la sagesse, de la science et de l’artisanat.

Protectrice de la ville d’Athènes, on la reconnaît à ses attributs que sont l’épée, la lance, le bouclier avec la tête de la Gorgone ou encore la chouette.

5.      Hermès : dieu du voyage

Fils de Zeus et de Maia, la fille du Titan Atlas, Hermès est le dieu qui a su très tôt faire preuve de capacités incroyables dans les domaines du vol et de la ruse.

Messager des dieux, il est aussi le protecteur des voyageurs, des voleurs, des commerçants et des troupeaux (en référence avec l’histoire du troupeau de bœufs d’Apollon).

C’est aussi le dieu qui conduit les âmes aux Enfers. Il est reconnu comme l’inventeur des poids et mesures.

Ses attributs sont le caducée, les sandales ailées, le casque et une bourse d’argent.

6.      Apollon : dieu de la lumière

Fils de Zeus et Léto, Apollon a une sœur jumelle, Artémis.

Nourri au nectar d’ambroisie, il atteint sa taille adulte en quelques jours.

Il est le dieu grec de la lumière, de la musique et de la poésie.

À noter qu’Apollon était toujours entouré de 9 muses.

On le reconnaît à sa lyre, sa flûte, aux cornes de bovidés, au laurier ou dauphin ou encore au soleil.

7.      Poséidon : dieu de la mer et des océans

Frère de Zeus et un des 3 maitres de l’Univers, Poséidon peut soulever les mers et calmer les tempêtes à l’aide son trident, forgé par les Cyclopes pendant la guerre contre les Titans.

Il chevauche un char composé de créatures hybrides à la fois chevaux et dauphins.

Il possède son propre palais au fond des mers.

Ses attributs sont donc le trident, l’attelage marin et la mer.

8.      Héphaïstos : dieu du feu

La naissance d’Héphaïstos diffère selon les sources. Hésiode pense qu’il serait né de la seule volonté d’Héra et Homère le voit comme le fruit de Zeus et Héra.

Boiteux à cause de Zeus qui le jeta depuis l’Olympe, ce dieu est l’époux d’Aphrodite.

Dieu du feu, de la métallurgie et des volcans, on le reconnaît à son marteau, sa béquille, son enclume et sa masse.

9.      Arès : dieu de la guerre

Fils de Zeus et d’Héra, Arès est le dieu de la guerre sauvage contrairement à Athéna (déesse de la guerre stratégique). Il aime se battre juste pour le plaisir du sang et pour les joies de la guerre.

Les Romains le vénéraient également beaucoup sous le nom de Mars.

Dieu de la guerre, des crimes de sang et des armes, on le reconnaît à sa lance, son casque, son chien ou encore à son glaive.

10. Artémis : déesse de la chasse

Soeur jumelle d’Apollon, elle est le symbole de la virginité féminine, car elle n’a jamais eu d’aventures avec les hommes.

C’est la protectrice de la chasse, de la nature sauvage et de la lune.

On la retrouve souvent avec son arc, un carquois, un croissant de lune ou accompagné d’une biche ou d’un ours.

11. Hestia : déesse du foyer

1ère fille du Titan Chronos, Hestia est donc la soeur de Zeus. En effet, elle ne prend jamais part aux combats entre les dieux et les hommes, ni même aux guerres entre les dieux.

Et si Apollon et Poséidon ont souhaité se marier avec elle, elle a toujours décliné et est restée vierge.

C’est la déesse du foyer, de la maison, du feu domestique.

On la retrouve accompagnée d’une amphore, d’un foyer ou encore d’un feu.

12. Hadès : dieu des enfers

Frère de Zeus qui règne sur les Enfers, Hadès n’est pas, contrairement à ce que l’on pourrait penser, un « méchant » des divinités de l’Olympe. Il a pour femme Perséphone (fille de Déméter et de Zeus).

Connu pour son chien à trois têtes, le Cerbère, qui garde les Enfers et pour avoir capturé Héraclès (Hercule) lors des 12 Travaux, Hadès est celui qui juge les âmes. Il les envoie :

  • aux Champs Elysées pour les bonnes âmes;
  • dans les abimes du Tartare pour les âmes damnées.

Ses attributs principaux sont un casque en peau de chien, un sceptre, une corne d’abondance et un cyprès.

Et les autres divinités de l’Olympe ?

Ces 12 dieux et déesses grecques représentent les 12 divinités les plus connues du Mont Olympe mais elles ne sont pas les seules, loin de là. Il y’en a une multitude d’autres, sang mêlés divin et humain, bref toute une tribu qui fascine autant les petits que les grands !

Extrait du Livre d’Aventures à la page de Dionysos et Déméter