L’ADN expliqué simplement aux enfants

Image
17/10/2022 par l'équipe En Cavale

Vos enfants ont dû déjà remarqué que certains de leurs copains ressemblent à leurs parents ou à leurs grands-parents. Et que d’autres, en revanche, ne ressemble qu’à leur papa ou à leur maman, n’est-ce pas ? C’est la grande histoire de l’ADN expliqué aux enfants.

Qu’est-ce que l’ADN ?

Quand on regarde ses parents ou ses grands-parents, on se rend compte que l’on ressemble à l’un ou deux parfois. Que ce soit un trait de caractère, la forme du nez, la façon de plisser les yeux ou la manière de sourire, sans oublier la couleur des cheveux ou des yeux bien entendu.

C’est comme un mode d’emploi, un code secret ou une formule magique se transmettait dans les familles de génération en génération pour créer tout cela.

Cette formule magique, c’est l’ADN ou Acide Désoxyribo-Nucléique.

Ressemblant à une double hélice qui tourne autour d’elle-même, l’ADN est comme un ensemble de fils extrêmement fins.

En effet, pour avoir une idée de sa taille, la largeur d’un brin d’ADN est de 1/100000e millimètres. C’est comme si on divisait 1 millimètre (à regarder sur une règle double-décimètre) et qu’on le découpait en 100000 petits morceaux !

Comprendre l'ADN facilement.

L’ADN transmet des informations de nos parents aux enfants et tout cela semble déjà décider pendant la vie dans le ventre de la maman.

Pendant que le bébé se forme et grandit durant les 9 mois, a couleur de se y eux, la longueur de son nez, le type de ses cheveux, sont autant de petites choses qui transmises par des petits morceaux de l’ADN que l’on appelle des gènes. On parle alors de transmission génétique.

Pourquoi comprendre l’ADN est si révolutionnaire ?

En découvrant la double hélice de l’ADN, il est possible de comprendre et d’expliquer comment l’ADN effectue des copies d’informations de parents à enfants. C’est aussi une manière d’expliquer comment chacun d’entre nous a une partie d’information unique également dans nos cellules.

Les scientifiques l’affirment aujourd’hui : nous partageons tous environ 99.5 % de notre ADN avec quelqu’un qui N4ET PAS un parent.

Et c’est ce pourcentage de 0.5 % qui nous rend si uniques.

La révolution de l'ADN expliquée aux enfants.

L’ADN nous dit une chose : nous sommes globalement plus semblables que différents, mais l’ADN sait raconter une histoire différente sur chaque membre de la famille et sur notre provenance.

Avec la découverte de l’ADN, la science a pu faire d’énorme progrès pour comprendre ce que l’on nomme aujourd’hui comme maladies génétiques.

Le code secret de l’ADN expliqué aux enfants

Les fils d’ADN sont très importants car ils portent des informations nommées gènes.

Ces informations sont « écrites » avec 4 éléments que l’on appelle les nucléotides et qui sont représentées sous la forme de lettres :

  • A : adénine ;
  • G : guanine ;
  • C : cytosine ;
  • T : thymine.

Et chez tous les êtres humains, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent, il existe environ 3 milliards de A, de C, de T et de G.

Ces 4 lettres vont s’aligner les uns derrière les autres dans un ordre précis. C’est cet ordre des nucléotides qui définitif ce que appelle le génome, la personnalité et qui on est (sur le plan physique comme émotionnel et psychologique).

Code secret de l'ADN.

Pour mieux comprendre, les nucléotides sont comme les lettres de notre alphabet. Cet alphabet permet d’écrire des mots et donc de donner une information, un message. Selon qu’on place les lettres de un ordre, on obtient un mot différent.

Par exemple, si l’on prend les lettres AIUSEO. Cela ne signifie rien. Mais si on les met dans le bon ordre, on obtient le mot OISEAU.

C’est pareil pour l’ADN et les 4 nucléotides.

Et quand ils sont alignés dans un ordre, elles décrivent un mode d’emploi qui détermine la forme du visage, la construction de notre squelette, les pigments de notre peau, etc.

Conséquences de notre ADN

Et parfois, il arrive que les lettres A, C, G et T ne s’alignent pas comme prévu ou alors il manque une lettre. Il peut aussi arriver qu’une lettre en remplace une autre.

Cela n’a pas toujours des conséquences mais, malheureusement, dans certaines situations, ces modifications aboutissent à des maladies dites génétiques (mucoviscidose, trisomie 21, hémophilie, myopathie, drépanocytose, etc.).

Ce sont des maladies graves et parfois rares. Et parce que ces maladies sont rares, il n’est pas toujours facile de les identifier, c’est pourquoi beaucoup d’entre elles n’ont pas (encore à de traitement.

Quelques exemples pour comparer l’ADN des enfants

Voici quelques exemples qui permettent de comprendre nos ressemblances et nos différences avec les animaux et la nature.

Comparaison ADN chimpanzé et celui des enfants.
  • L’ADN du chimpanzé compte 30000 gènes (environ 20000 chez l’homme) et ressemble à 98 % au nôtre.
  • Le poisson possède 30000 gènes et son ADN est identique au nôtre à 85 %. Beaucoup de scientifiques utilisent l’ADN du poisson pour l’étude des maladies humaines en rapport avec le sang (hémophilie, etc.)
  • L’arabette, qui est une plante, compte 25000 gène on retrouve  25% de ses gènes chez l’homme, ce qui signifie que chaque home partage environ 6000 gènes avec une plante !
  • L’Escherichia coli ou e-coli, une bactérie, possède 4800 gènes et nous partageons 7% de gènes en commun avec elle.

Et vous alors, à qui ressemblez-vous ?  D’où viennent la couleur de vos yeux ou de vos cheveux ?