Quand faire un cahier de vacances ?

quand faire cahier de vacances

Si certains parents les réclament, certains enfants s’en passeraient bien. Et les vôtres, comment — ils ? Sont-ils impatients de faire leur cahier de vacances quand l’été approche ?

Avec leur graphisme punchy, leurs couleurs gaies, associés aux licences Marvel, T’Choupi ou autre, les cahiers de vacances attirent près de 5 millions de parents chaque année.

Voici une petite explication sur ses avantages afin de déterminer quand faire un cahier de vacances.

Avantages du cahier de vacances

A priori, qui dit cahier de vacances dit devoirs. Vos enfants commencent à grimacer (et nous aussi, reconnaissons-le). Ils ont en congés d’été et n’ont pas du tout envie d’entendre parler de maths, de français, d’anglais ou d’anglais.

Pourtant, ce petit cahier est aujourd’hui encore un succès du secteur édition scolaire et attire de nombreuses familles.

Pour les parents

En tant que parents, le cahier de vacances est un moyen de vous rassurer.

En effet, quand votre enfant s’apprête à passer près de 8 semaines sans école, on peut craindre qu’il s’ennuie d’une part et surtout qu’il oublie ou perdre des réflexes sur certains apprentissages d’un autre côté.

Et quand on est des parents débordés par le travail le reste de l’année, le cahier de vacances représente un moment calme et agréable avec votre enfant autour des apprentissages et du partage.

Atouts du cahier de vacances.

Pour les enseignants

Les enseignent avouent que le cahier de vacances n’aide pas à devenir meilleur. Mais il permet assurément de revoir certaines notions de façon plus ludique, plus détendu, moins stressante pour l’enfant ou l’adolescent.

Le cahier de vacances aide aussi à consolider des acquis, à rassurer l’enfant qu’il a appris plein de choses et qu’il est prêt pour la rentrée de septembre.

Pour les enfants

Même si cela représente une corvée pour certains, les enfants savent que le cahier de vacances représente aussi une manière de voir que leurs parents se préoccupent d’eux et de leur avenir scolaire.

C’est une façon d’apprendre et de partager avec les parents, d’engager des discussions, de se raconter des histoires et d’avoir des moments de complicité.

Quand faire son cahier de vacances ?

Selon le niveau de votre enfant et de son « enthousiasme » à se lancer dans cette aventure avec vous, on ne choisira pas le même moment dans l’été, ni même dans la journée.

Pour les enfants sans réelle difficulté

Si la scolarité de votre enfant n’a pas posé de probléme en particulier, le cahier de vacances représente une sorte de soutien.

Poser un temps de devoirs de vacances d’été n’est peut-être pas très judicieux ni utile. En effet, la forme du cahier peut lui rappeler le système scolaire et occasionner un mouvement de rejet.

Comme vous êtes plus disponible avec votre enfant, c’est l’occasion de stimuler ses fonctions d’apprentissage, son attention, sa concentration et sa mémoire par d’autres formes comme des activités ou des jeux :

  • Parler l’histoire ou de culture pendant un voyage ;
  • Lui demander son point de vue au moment d’une grande discussion ;
  • Tenir un journal pour y noter ses idées, faire du dessin après une visite dans un musée ;
  • Faire des jeux, des énigmes, des quizz avec lui. Nos enquêtes s’adressent à tous les enfants et préadolescents curieux.
Quand faire le cahier de vacances selon le niveau de scolarité ?

Pour les enfants en difficulté

Si votre enfant a connu des épisodes difficiles sur le plan scolaire durant l’année, il est à peu près certain qu’il risque de redémarrer l’année prochaine avec un handicap s’il ne travaille un minimum.

Sans travail régulier, sans répétition, l’apprentissage et l’assimilation des savoirs demeurent fragiles.

Les enfants qui ont été en difficulté pendant leur année scolaire possèdent un mode d’apprentissage singulier. Ils ont besoin de plus de temps pour solliciter les fonctions de la mémoire, de la concentration et de la réflexion.

S’entrainer avec un cahier de vacances permet de se remettre dans le bain en septembre suivant sous de meilleurs auspices.

Comment lui faire faire son cahier de vacances ?

Voici ce que nous préconisons comme agencement pour savoir quand faire le cahier de vacances.

  • Faire relâche en juillet : votre enfant a besoin de souffler. Toutefois, en août, le cahier de vacance doit s’inscrire dans une sorte de routine quotidienne.
  • Convaincre au lieu d’imposer : il est essentiel que votre enfant soit d’accord sur le fait qu’il doive travailler sur son cahier de vacances. Discutez avec lui, expliquez-lui qu’il en va de sa réussite et que vous l’accompagnez dans cette démarche.
  • Programmer un temps imparti : pourquoi ne pas instaurer la suivante, à savoir 30 minutes/jour pendant du 1 au 15 août puis 1 heure/jours la 2e quinzaine ? Mais on peut aussi décider que 20 à 30 minutes au maximum suffisent pour un écolier tandis qu’une heure conviendra davantage à un collégien. Idéalement, votre enfant sera plus réactif et mieux disposer juste après le temps du petit-déjeuner. Il sera libéré pour le reste de la journée. Quoi qu’il en soit, prenez la décision ensemble.
  • Si à 15-16 ans, votre ado refuse de travailler sur ses cours, il est toujours possible de faire appel à une aide extérieure (soutien scolaire, étudiant, stage de remise à niveau).
Adolescent et el travail scolaire pendant l'été.

Quoi qu’il en soit, votre présence est indispensable pour la réussite de l’entreprise. Vous guiderez votre enfant dans son avancée du cahier de vacances. Le but est, rappelons-le, de l’aider, de partager, d’échanger avec lui tout en lui faisant revoir certaines notions. L’ambiance n’est pas celle de l’école ou du collège.

Écrit le 30 mars 2022 par L'équipe En Cavale

PARTAGER CET ARTICLE